Les troubles auditifs sont des phénomènes courants chez les personnes âgées. Selon la gamme de produits, certains appareils auditifs peuvent cependant coûter cher. Découvrez les différentes possibilités pour financer l’achat de votre dispositif.

Souscrire une assurance ou une mutuelle santé

Outre la sécurité sociale, qui est une couverture basique, il est possible de souscrire une assurance santé. Cela permet généralement de bénéficier de garanties plus étendues, et de réduire votre reste à charge au moment de l’achat d’un appareil auditif. Selon le contrat choisi et le type d’appareil dont vous avez besoin, l’assurance peut couvrir l’intégralité des frais. Cela s’applique notamment pour le cas des appareils auditifs basiques ou d’entrée de gamme dont le prix est estimé autour de 600 à 900 €.

Outre le prix d’achat de l’appareil, l’offre inclut un suivi, c’est-à-dire la mise au point des réglages pendant une durée de 1 mois. Il est cependant à noter que vous pouvez investir dans un appareil auditif d’une gamme plus élevée à condition de payer un reste à charge. Sachant que le prix de ce type de dispositif se situe autour de 1000 à 1500 €, vous aurez à payer une différence comprise entre 450 et 850 €.

Bénéficier d’une aide financière

Pour vous procurer un dispositif adapté à vos besoins et à votre budget sur des sites comme https://www.maison-appareil-auditif.be/appareil-auditif-et-prix/, vous pouvez envisager une demande d’aide financière pour l’achat d’un appareil auditif. Ce type d’aide est accessible sous conditions. Il existe notamment la prise en charge par le MDPH pour les situations de handicap. Cette aide est octroyée aux personnes présentant des difficultés à effectuer des opérations courantes sans appareil auditif. Cette condition s’applique aux personnes dont les difficultés auditives sont apparues avant la soixantaine. L’aide ainsi versée s’élève à 410,28 € par mois.

Il est également possible d’obtenir un financement de la part de l’AGEFIPH. Il est octroyé aux travailleurs handicapés opérant dans tous les secteurs. Pour en bénéficier, il faut une demande de reconnaissance d’invalidité en complément du dossier de demande de financement. Si votre demande est validée, l’association sera en mesure de financer la moitié du prix d’achat (soit au maximum 700 €) de votre appareil auditif.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.